Le revenu de base

Le revenu de base est un revenu que toucherait chaque individu quelle que soit sa profession, qu’il travaille ou non, qu’il soit patron ou ouvrier. Attention! Loin de l’idée du communisme, ce revenu serait perçu par tous les individus certes, mais une échelle des salaires serait présente. La base que tout le monde toucherait serait le juste nécessaire pour sustenter l’individu de ses besoins primaires : manger, se loger et s’éduquer. Et dès qu’un citoyen possèdera un travail, il se mettra à gagner plus. En clair, un médecin serait toujours mieux payé qu’un technicien. La différence tient dans la présence d’un salaire permettant de continuer à vivre en cas de chômage ou de coup dur.

Les réalisateurs du film documentaire « Le revenu de base » ont réalisé un sondage qui posait ces questions :

Si vous touchiez un salaire de base, continuerez-vous de travailler?

80% des sondés ont répondu qu’ils continueraient à travailler.

Si le salaire de base existait, pensez-vous que les gens continueraient à travailler?

80% des sondés ont répondu par la négative.

Vous l’avez compris nous voyons les autres d’un bien mauvais œil, pensant qu’ils resteraient tous chez eux en attendant le salaire de base. Cependant la vérité est tout autre, l’Homme a besoin de s’occuper, d’accomplir des projets, de lier des liens dans un esprit d’équipe, etc...De plus en plus plébiscité, cette idée naît d’un constat : nous travaillons de plus en plus efficacement pour un pouvoir d’achat toujours amoindri.

Productivite

 

http://www.oplpv.fr/2013/04/la-grande-regression-new-york-times.html

Le revenu de base n’apporterait pas seulement à chacun la dignité dont il a besoin, mais il insufflerait un tout autre mode de vie à la civilisation actuelle.

Bien sûr, sans monnaie publique, nous ne pourrions financer un tel projet de société. Le système en place entretenant les dettes publiques, les peuples sont condamnés à l’austérité. Les coupes sociales sont obligatoires pour faire survivre le système. L’idée d’un salaire de base est donc incompatible dans le système actuel si bien qu’il est difficile de croire possible la réalisation d’un tel projet.

Étudier en profondeur le sujet nécessiterait la rédaction d’un autre manuel, cependant, il sera pour vous facile de trouver plus de renseignements. Regarder le film documentaire « Le revenu de base » serait un bon début.

 

Objections, réponses aux objections, explications des différents projets, tout est disponible sur internet, n’hésitez pas!

L'information, c'est le pouvoir! Si vous aimez, partagez! Si vous n'êtes pas d'accord, commentez! 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Michael
  • 1. Michael | 11/07/2014
Bonjour à tous
Je trouve l'idée séduisante et correspondant à mon éthique et à mes aspirations.
Évidemment cela me fait remonter à moi aussi des peurs. Mais le débat étant lancé je me permets quelques remarques que je n'ai pas réussi à évacuer. Donc ces remarques sont postées dans un but constructif c'est de pouvoir y apporter des réponses : que ceux/celles qui en connaissent les diffusent afin de compléter le débat.

1/ ma principale remarque concerne le risque d'inflation : je comprends que dans un système de vraie démocratie avec controle des citoyens par tirage au sort et une monnaie publique établie, le système devrait permettre d'éviter les dérives inflationnistes du passé. Ma question est : la mise en oeuvre d'un revenu de base même dans le système de démocratie et de monnaie publique ne créera t il pas une inflation sauf à ce que tous les moyens de subsistance identifiés comme de base (logement, énergie de chauffage, alimentation) soient nationalisés ou controlés par un système de fixation des prix par l'état afin de maintenir les prix. Ma question posée sous une autre forme serait, n’existe t il pas un phénomène inconscient humain de rattrapage des prix, une fois que l'économie de marché aura compris que les biens/denrées/services de base sont consommés en priorité par le revenu de base et que chacun optimisera son offre de façon à récupérer a plus grande part du revenu de base, obligeant au bot d'un certain temps à revoir à la hausse le revenu de base ou les gens à redevenir dépendant du revenu du travail?
2/ Ma seconde question concerne une réflexion inaboutie : l'impact du revenu de base pour les enfants et les familles. Dans une utopie familiale pas de soucis mais faire des enfants pour avoir un maximum de revenu sans répondre à leur besoin de base cela existerait sans doute et là à mon sens 2 problèmes : l'enfant redevient une marchandise, le problème de l'éducation parentale n'est pas résolue... Pas d'idée pour aller plus loin et lever cette objection.
3/ L'éducation : le changement de paradygme qu'implique le revenu de base passe selon moi par une rééducation du mode de pensée de la société. Cela nécessiterait de créer une école de la vie revue et corrigé car sinon la révolution culturelle qu'elle implique nécessiterait une phase de transition potentiellement chaotique que j'estime à quelques années. Je pense que c'est cette phase transitoire qui fait le plus peur si un accompagnement n'est pas prévu en douceur dans la transition.
4/ les retraités : je trouve que le sujet est peu abordé dans le documentaire. Ma compréhension ne me permet pas de faire une translation du modèle sur la population des retraités. par exemple si la TVA est créée à un taux de 100% tout en garantissant un revenu de base pour tous, le pouvoir d'achat de beaucoup de retraité se verra amputé sauf à trouver un système de maintien du pouvoir d'achat dans la transition. En tant qu'assureur spécialiste de la gestion des risques notamment transgénérationnels je pense que la mise en place de ce système a la plus grande chance de fonctionner si le raisonnement est déployée par génération comme cela est évoqué dans le film : i.e. en commençant par les enfants d'une classe d'âge donné et en construisant au fur et à mesure les solutions et l'éducation de la société comme cela a été le cas pour le baby boom (la société a due crée des solutions pour accueillir ces afflux massifs d'enfants) . Dans ce cas la société valide le projet pour la génération suivante...

Voilà pour mon humble contribution et je remercie d'avance les contributeurs qui pourraient éclairer ma lanterne.
Bonne soirée
Michaël

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.