Dossier: "La prévention du cancer"

 

André Gernez

André Gernez, né le 25 janvier 1923 à Avesnes-les-Aubert et mort à Roubaix le 8 janvier 2014, est un médecin adepte des méthodes dites « non-conventionnelles ».

Il devient bachelier à quinze ans et docteur en médecine à vingt-deux ans. Après la Deuxième Guerre mondiale, il devient attaché à Paris auprès de la fondation française contre le cancer, l’Institut Curie.De 1946 à 1949, ses recherches portent sur le syndrome de Plummer-Vinson (également appelé Brown-Kelly-Paterson), fréquent en Suède. La particularité de cette maladie est de concerner des cellules cancéreuses qui disparaissent si on lui applique une procédure simple. Mandaté par le professeur Porcher (membre puis secrétaire perpétuel de l’Académie de Médecine), Gernez étudie cette affection en Angleterre (Radcliff’s, Oxford), en Suède (Karolinska, Stockholm), aux États-Unis (Presbyterian Hospital, New York), puis au Canada : il signale à la communauté médicale cette observation capitale qui consiste à empêcher un cancer d’apparaitre en intervenant à son stade précoce.De 1950 à 1976, le docteur André Gernez vient travailler à Lille comme chef de travaux de radiologie puis établit son cabinet de radiologie à Roubaix. (Source : Wikipedia)

23 décembre 1971 : les américains lancent le plan anti-cancer. Le conseiller du Président Nixon, John Rooney, annonce à toute la presse qu’en 1976, date du bicentenaire de l’indépendance, la victoire sur le cancer serait totale. Fanfaronnade électorale ? Non. Cette déclaration s’appuie sur les découvertes du Docteur André Gernez, médecin français cancérologue et histopathologiste. Une étude INSERM démontre dès 1971 que le cancer peut être évité dans 93% des cas.

Fin des années 60 le Docteur André Gernez crée son groupe de Biologie: UBI (Union Biologique Internationale). Ses collaborateurs sont : Pr Gellé, Docteur Delahousse, Pr Nihous, Docteur J.Lacaze, Docteur J.P Willem, Docteur M. Dumont, Docteur Deston.

À partir de 1967, André Gernez révolutionne les principes fondamentaux de la biologie. Le Docteur Gernez est en mesure aujourd’hui de contrôler diverses pathologies (le cancer, l’Athéromatose, la sclérose en plaques, la schizophrénie, la myopathie de Duchenne, l’Asthme et l’allergie, le Psoriasis, le Parkinson, l’Alzheimer…). Plus de quarante ans plus tard, la plupart de ses théories sont reconnues au niveau mondial, sans jamais que son nom ne soit cité.

Le protocole du Docteur Gernez

Résumé des travaux d'André Gernez

 

Pour une politique publique de prévention active des cancers, PDF, gratuit

 

Documentaire: "Le scandale du siècle"

 

 

Livres gratuits du docteur André Gernez

Loi et règles de la cancérisation

Le cancer, dynamique et éradication

 

Comment éviter le Cancer « Campagne 1973 »

 

La Carcinogénèse

 

Livres payants

Les Maladies dégénératives - Les Propositions du Docteur André Gernez

Destin du cancer

Autres ressources

Le profit ou la vie

Analyse de Gwen Olsen

L'hypothèse du Fungus par Dr. Simoncini

 

Sites importants

L'association André Gernez

 

Le blog des préventions actives du cancer

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (3)

Luc Dunoyer
  • 1. Luc Dunoyer | 15/08/2014

Euh c'est une blague cette page j’espère? Parce qu'essayer de nous faire croire que le cancer est actuelle guérissable par un médicament que l'on nous cache et tout bonnement criminel!

Qui plus est, vous bafouez le travail de milliers de scientifiques qui dédient leurs vie a trouver comment lutter contre cette maladie. Il suffit pourtant d'avoir fait un tout petit peu de biologie, de se renseigner sur ce qu'est le cancer, comment on l'attrape et quels sont ses déclencheurs, pour ne pas raconter d'anneries pareilles!

Mais bon, je suppose que c'est plus facile de faire des vidéos de dix plombes et de crier au complot ...

Luc Dunoyer
  • 2. Luc Dunoyer | 15/08/2014

Oups désolé, commentaire placé sur la mauvaise page >.<.

Luc Dunoyer
  • 3. Luc Dunoyer | 15/08/2014

Ahhh les OGM ...

L’étude de Seralini et compagnie --> majoritairement contredite par tous les autres chercheurs (et ils ne sont pas tous a la botte des multinationales non) et n'a pas passée la barrière de la réplication par d'autre chercheurs. Déjà ca c'est fait.

Ensuite cette petite vidéo d'un très, très grand scientifique résumant ma position sur le sujet: "https://www.youtube.com/watch?v=TeLLiCgby_8" (avant même de penser a critiquer le monsieur, soyez sur de vous car c'est une pointure scientifique).

Et si ce n'est pas assez clair --> l'outil n'est jamais le problème, mais son utilisation peut le devenir!

PS: il est évident, a la suite de ma dernière phrase si ce n’était pas le cas avant, que oui je suis contre l'usage d'OGM contrôler; mais prétendre que c'est mal point ... ça c'est malhonnête.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.